hypnose contre les migraines

La migraine, cette maladie invisible, vous handicape et vous limite dans votre quotidien.

 

cephalees et hypnotherapie

Les crises peuvent être extrêmement violentes et souvent vous ignorez ce qui les a déclenchés.

Et pourtant….. Vous ne supportez plus rien dans ces moments-là.

Elle peut vous coucher des journées entières et vous rend hermétique au monde,, complétement isolé dans une douleur indescriptible. La lumière, le bruit, le mouvement vous torturent et vous êtes contraints à ne rien faire  hormis attendre que ça aille mieux.

Comment garder le moral quand on ne sait pas comment va être demain ? Quand on ne sait pas si l’on va être capable d’aller étudier ou d’aller travailler ? Quand on ne sait pas si l’on sera en mesure de jouer avec ses enfants ou de voir ses amis ?

Vous avez la sensation que la migraine décide de vos journées.

Quand elle n’est pas là vous êtes dans l’angoisse qu’elle arrive. Et quand elle est là vous êtes dans la douleur et la tristesse. L’option angoisse ? Ou l’option douleur ? Quel choix….

Peut-être êtes-vous suivi par un neurologue ? Avec les années les traitements sont de moins en moins efficaces et vous désespérez de trouver une solution à  ce mal. Vous avez multiplié les molécules, les cocktails médicamenteux et au fil du temps le nombre quotidien de médicaments s’est multiplié.

 

solution probleme mal a ma tete

 

Et pourtant vous ne demandez pas la lune. Juste une vie normale.

Une vie dans laquelle chaque stimulus n’est pas potentiellement un élément déclencheur d’une crise. Vous souhaitez juste pouvoir vous coucher tard lorsque vous passez une bonne soirée, prendre l’avion pour partir en vacances, jouez avec vos enfants, boire un verre de bon vin avec votre conjoint, vous concentrez sur un projet…Des choses simples. La vie de chaque jour en somme.

De plus en plus de centre anti douleur inclut l’hypnose et notamment en ce qui concerne les maladies chroniques. Je ne dirais pas que l’hypnose peut vous guérir. Ca n’est pas la promesse. Vous êtes sensible à cette pathologie et elle est chronique. Par contre on peut faire qu’elle se taise et on peut travailler à vous soulager en diminuant l’intensité des crises et en les espaçant.

Et ça c’est déjà beaucoup pour (re) trouver une vie quotidienne simple et agréable non ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *