confiance en soi

– « Mais tu t’en fous de l’avis des autres, attends tu dois penser à toi ! Ils sont qui eux pour te juger de toute façon ? Non bah tu t’en fiches, t’avances et c’est tout »

Et c’est vrai.
Vraiment !
Et vous le savez. Votre problème n’est pas de ne pas savoir. C’est de ne pas ressentir de l’intérieur ce « truc-là ». Savoir et comprendre ne suffisent pas toujours effectivement ….C’est plus fort que vous. C’est comme si dedans il y avait une incongruence, un truc qui sait mais qui n’est pas d’accord. Et ça vous fait la vie dure. C’est comme une paralysie du corps, une tétanie du cerveau. Pour d’autres encore ce sont des interrogations à n’en plus finir.
Peu importe le chemin en faîtes, la direction est la même : l’inaction.  Ne rien faire parce que vous avez encore plus peur de réussir que vous n’avez peur de rater. Réussir ça pourrait vouloir dire : devoir être à la hauteur, être jugé, se montrer, être vu, participer, oser, aller vers les autres etc…
oullalalalalalaaaaa ! Bon bah du coup on fait rien hein! En même temps c’est logique et c’est une très belle méthode pour faire votre propre malheur. Surement le meilleur moyen d’arriver à la cinquantaine avec pour appréciation « élève qui a des capacités mais ne les exploite pas. C’est dommage. Doit plus participer en classe au prochain trimestre ».

Et s’il n’y avait que ça….mais non, ça s’étend partout ce handicap…
Vous vous sentez isolé ? Vous avez la sensation de ne pas pouvoir profiter du moment présent ? Vous vous dites que ce manque de confiance en vous vous coupe des autres et de la société d’une manière générale. Surement vous sentez vous triste n’est-ce pas ? Ou en tout cas vous avez la sensation d’être plus « sensible » que la moyenne des gens.
Vous avez la sensation que ce manque de confiance en vous donne une image erronée de vous. Qu’elle vous empêche d‘entreprendre, d’oser et de montrer vos compétences. Est-ce que vous vous êtes déjà fait la remarque qu’elle transformait des expériences banales en tempêtes ? Des gestes simples en épreuves de force.
Votre manque de confiance en vous limite vos capacités et influence vos comportements. Il finit par décider de ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire. Et au bout de ce chemin… l’estime de soi qui s’effrite chaque jour….

je manque de confiance en moi

Bon ! Maintenant ça suffit ! Allez, hop on se redresse ! Ce n’est pas une fatalité. On se bouge les fesses ! Sérieusement…. Vous n’en avez pas un peu marre d’être prisonnier de vos émotions et de vos pensées ???
Avec l’hypnose je vous propose de lâcher tout ça et de prendre autre chose à la place !  Et de tellement de manières. En apprenant à remplacer le stress par de la détente, en orientant vos pensées, en apprenant à découper des objectifs de manière à les rendre plus accessibles, en accédant à VOS ressources, en orientant votre vigilance sur ce qui fonctionne déjà plutôt que sur tout ce qui ne fonctionne pas encore… Et de bien d’autres manières encore.

Vous êtes compétent. Et il est grand temps que vous le montriez aux autres.
Vous avez de la personnalité. Et il est grand temps qu’on le sache.